Bienvenue sur le blog du BTS NRC

Economie, droit, management, gestion de clientèles, gestion de projet, technologies commerciales, français, anglais, espagnol, allemand… vous pouvez proposer tous les sujets que vous souhaitez en relation avec les disciplines du diplôme du BTS Négociation et Relation Client.

José ACEITUNO
Professeur d’Economie et Gestion

La théorie du revenu selon Keynes et Friedman

Par Xavier BALLOIS étudiant en BTS NRC 1ère année.

Nous allons dans cet exposé opposer la théorie du revenu de Friedman, qui estime que les choix effectués par les consommateurs ne sont pas influencés par leur revenu effectif actuel, mais par leur estimation de revenu à long terme ; à la vision de Keynes, qui pense que suppose que la consommation a une importance prépondérante dans l’affectation du revenu.
Lire la suite

Le fichier clients

Par Marie-Ange Boisse
Etudiante en BTSNRC

Introduction :

Le «client» est le cœur de l’entreprise, c’est lui qui la fait vivre. Sans lui, l’activité n’existe pas. Il lui est donc essentiel. Les PME Françaises négligent leurs fichiers Clients. Pourtant, ces BDD sont au cœur de l’activité commerciale de l’entreprise aussi bien pour assurer le suivi client que pour lancer des opérations de marketing direct multicanaux. (Mailing, télémarketing, …).

Lire la suite

Le travail collaboratif dans mon entreprise

Par Duhan Arslan
Etudiant en BTS NRC

Définition du travail collaboratif :

Il y a plus de deux siècles, Adam Smith soulignait le rôle du travail collaboratif dans un fameux texte sur la « fabrique d’épingles » : dix ouvriers travaillant chacun de leur côté ne parviennent pas à produire plus de 20 épingles par jour et par ouvrier. S’ils se spécialisent chacun dans une étape de la fabrication, les cadences montent à 4 800 épingles par ouvrier et par jour.

Problématique antédiluvienne
C’est là le principe même de la division du travail, « une problématique vieille comme le monde, et d’où découle en ligne directe la nécessité d’organiser les interactions entre les employés, de les faire collaborer et coopérer« 

Lire la suite

Comment organiser un salon ?

Par RIBEIRO Matthieu

1/ Préparer son salon

1er étape:

La visite d’un salon ou d’une manifestation

Avant de préparer sa propre exposition, il faut en amont visiter un salon. En effet, l’objectif consiste à s’informer sur les tendances, les nouvelles technologies, les nouveautés en terme de produits et cela permets d’établir les premiers contacts.

2ième étape:

La recherche d’exposants

Après avoir établit les premiers contacts, l’objectif est de commercialiser le salon. On effectue donc une première recherche à partir de publicités, à l’aide d’internet et de téléprospection. Recherche d(un maximum d’entreprise susceptible de nous intéresser dans le cadre de la manifestation organisée.

Lire la suite

La fidélisation client au sein de mon entreprise

Par Hanane BENKHALA
Etudiante en BTS NRC 1ère année

à La fidélisation de la clientèle dans une entreprise est vraiment un facteur primordial de son évolution sur le marché.

Je mène mon projet commercial au sein du cabinet Gauvain, une agence immobilière située à Chalon-sur-Saône. Deux employées et ma responsable s’occupent actuellement de gérer cette agence.

Au sein du Cabinet Gauvain, la fidélisation client fait partie intégrante des valeurs que se fixe l’agence.

Vidéo La-fidelisation-par-hanane-benkhala

Lire la suite

Les limites de l’intervention de l’Etat

Par Samuel BOULLY
Etudiant en BTS NRC 1ère année

 

Introduction : L’Etat peut intervenir dans de nombreux voir dans tous les domaines comme par exemple pour instaurer de nouvelles réformes… Mais dans ses interventions l’Etat connaît quelques limites, et pourquoi connaît-il ces limites ?

Pour répondre à cela, nous allons voire dans une première partie les défaillances du marché puis dans une seconde partie les limites que l’Etat peut connaître.

-I / Quelles sont les défaillances du marché ?

  • la concurrence imparfaite
  • L’environnement naturel
  • La non rivalité des biens de consommations
  • Les externalités

-II /Les limites de l’Etat pour palier les défaillances :
    Limite économique de l’Etat

    Limite de la politique de taxation

  Lire la suite

La situation du commerce extérieur de la France

par Charlotte PROVILLARD et Sabrina CRISAPULLI
Etudiantes en BTS NRC 1ère année

Introduction

Le commerce extérieur de la France désigne l’ensemble des échanges de biens et services entre la France et le reste du monde.

La France est le cinquième exportateur mondial de marchandises et le quatrième en termes de services.

Elle est grandement compétitive et attractive. Mais pour vraiment lutter à armes égales avec ses multiples concurrents dans ce grand marché globalisé qui est le nôtre actuellement, il lui faut à la fois appliquer une politique de croissance et favoriser les investissements. Il lui faut également diversifier ses atouts et faire en sorte de prouver aux pays étrangers qu’un véritable savoir-faire existe en France.

Lire la suite

La crise financière

par Sarah SERGMA et Narjesse ROUAINIA
Etudiantes en BTS NRC 1ère année

Introduction :

La crise financière est née aux Etats-Unis en raison de banques et d’organismes de crédit qui veulent toujours avoir le plus d’argent. En effet la crise financière ne touche que le système financier, et donc les banques et caisses d’épargne. La base de la crise du système capitaliste comme nous sommes en train de la vivre est une crise financière, résultante des agissements des banques et des organismes de crédit, notamment américain. De cette crise financière découle la crise économique, qui elle concerne l’économie de marché, c’est-à-dire l’industrie, la production en général, le commerce et la consommation. Il est important de savoir faire la différence entre les deux notions, l’une découlant de l’autre dans la plupart des cas.

Lire la suite

Les courants de pensée économique et le rôle de la monnaie

par Mathilde BOHM et Xavier BALLOIS
Etudiants en BTS NRC 1ère année

Nous allons dans cet exposé opposer la vision des économistes libéraux, qui estime que les libertés économiques sont nécessaires et que l’intervention de l’État doit être aussi limitée que possible ; aux Mercantilistes et Keynésiens, qui pense que les marchés laissés à eux-mêmes ne conduisent pas forcément à l’optimum économique.

Pour cela, après avoir développé les théories de pensées classiques et néoclassiques, nous étudierons les conceptions Mercantilistes et les Keynésiens de la monnaie.

Lire la suite